Yves-Pol Denielou

Victor Hugo


 

À 10 ans, il découvre le théâtre grâce à Jean-Pierre Guille, professeur d'anglais qui traduit chaque année une nouvelle pièce de Shakespeare et la fait jouer au club théâtre du collège. Ce club devient le théâtre du Sycomore et dans les années suivantes, Yves-Pol ira jouer en Avignon, à Édimbourg, à Stratford-upon-Avon, à Marrakech, à Stuttgart, dans des rôles comme Richard III, Gloucester, Shylock, Banquo, Caliban, etc.

 

En parallèle, il continue ses études, qui en passant par l'ENS l'amèneront à obtenir son doctorat en 2007. Il part alors sur Paris pour devenir comédien, et suit des cours de théâtre au cours Jean-Laurent Cochet où il travaille entre autres les rôles d’Ariel dans la Tempête, Octave dans les Caprices de Marianne, Néron dans Britannicus et où il s’illustre à plusieurs reprises en cours public, notamment avec Chantecler d’Edmond Rostand. En 2014, il est le vainqueur de l’Auguste Festival dans la catégorie poésie avec le Crapaud de Victor Hugo.

 

Il joue le rôle de Louis XIV dans le Lever du soleil en 2013, puis il participe avec The Big Cat Company aux Festivals OFF d'Avignon 2014 et 2015 avec la pièce Le Paquebot Tenacity.

 

En 2015, il joue Victor Hugo dans "Ce qu'il en restera", une pièce qu'il a écrite avec Catherine Bocognano, il joue aussi George Duhamel dans les Fables de mon Jardin et Lawrence d'Arabie dans une pièce inspirée des 7 piliers de la Sagesse.

 

En 2016 il participe à la création de la pièce "Un jour que j'étais seul" de Marjolaine Humbert, puis retourne en Avignon avec son seul-en-scène : Hugo.

 

À l'écran, il apparaît notamment dans Versailles, Le Bureau des Légendes et Un Village Français.

 

Site internet